Un infiltromètre automatisé pour réaliser les mesures Beerkan

Art1-2023

Un infiltromètre automatisé pour réaliser les mesures Beerkan

Mis au point au laboratoire EMMAH Avignon, le prototype d’infiltromètre automatisé présenté ici, permet non seulement de fiabiliser les mesures Beerkan, mais aussi d’améliorer le confort de l’opérateur.

Auteur(s)

Bernadette Thomas1

Résumé

La conductivité hydraulique d’un sol est un paramètre hydrodynamique qui permet de déterminer la capacité d’infiltration de l’eau dans un sol. Pour déterminer ce paramètre sur le terrain, on réalise manuellement des mesures d’infiltration, dont les essais Beerkan. Cet essai consiste à enfoncer un cylindre de diamètre connu sur 1 cm dans un sol horizontal, à ajouter un volume d’eau connu et à chronométrer le temps d’infiltration. Des volumes d’eau sont ajoutés manuellement jusqu’à obtenir un temps d’infiltration constant. Pendant ce processus, il est important de maintenir un niveau d’eau constant à l’intérieur du cylindre. Cette méthode présente néanmoins trois limites majeures : 1) le niveau de l’eau varie entre 5-10 mm et 0 mm, il est donc pseudo-constant (et non constant) ; 2) les apports en eau étant manuels, elle mobilise un opérateur par essai pendant toute la mesure qui peut durer plusieurs heures ; enfin, 3) elle comporte un effet opérateur, puisque l’identification de l’instant où tout le volume d’eau s’est infiltré contient une part d’arbitraire. C’est pourquoi, nous avons conçu, au laboratoire EMMAH (Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agro-Hydrosystèmes), un prototype d’infiltromètre automatisé dans l’objectif de fiabiliser les mesures et d’améliorer le confort de l’opérateur. Cet équipement, qui permet d’ajouter automatiquement un volume d’eau dans le cylindre, de mesurer et d'enregistrer le flux d’eau infiltrée a été validé par les premiers essais terrain.

Mots clés

Infiltromètre, essai Beerkan, essai Porchet, conductivité hydraulique, paramètres hydrodynamiques

 

Date de modification : 28 août 2023 | Date de création : 27 février 2023 | Rédaction : Bernadette Thomas